PFS La Courneuve

Une troisième plateforme Solid-R va ouvrir très prochainement ses portes à La CourneuveL’installation d’une plateforme de 1500m² au cœur de la Plaine Commune (Seine Saint Denis) a pour objectif de s’insérer dans un des territoires ayant la plus forte propension au chômage en Île-de-France. Ce territoire  est aussi celui qui accueillera les Jeux Olympique de 2024. De nombreux chantiers de constructions sont en passe d’entrée en phase de projet. Il y a donc une forte probabilité d’évolution pour la plateforme pour répondre aux demandes de ces projets.

Cette plateforme logistique permet de réceptionner des matériaux issus des chantiers de dépose méthodique réalisée par RéaVie sur le territoire de Plaine Commune dans le but de les réemployer, réutiliser ou recycler après le reconditionnement, dans une dynamique d’insertion professionnelle locale. Elle permet le reconditionnement, la vente de matériaux de réemploi et la création de mobilier et matériel de second œuvre en réemploi ou de nouveaux matériaux de constructions grâce à une unité de Recherche et Développement, par des collaborations au niveau européen. Les espaces de sensibilisation accueilleiront de nombreux acteurs du réemplois en France. 

Notre objectif est de réaliser un démonstrateur des bénéfices et opportunités offertes par une démarche de réemploi, en partenariat avec des acteurs locaux et des entreprises de construction opérant dans ce périmètre. Cette étape sera essentielle car l’objectif que nous visons est de pouvoir fournir des matériaux de réemplois à l’horizon 2022 à tous les chantiers de construction des jeux olympiques. Les objectifs affichés du comité olympique étant de favoriser des méthodes vertueuses de construction : “l’écoconception et le réemploi deviendront la règle et non plus l’exception” (page 4 –  engagements pour 2024/SUS policy Paris 2024), nous serons alors au centre de la Seine Saint Denis, cœur des investissements des jeux olympiques. Et c’est cet engagement du CIO pour des olympiades soutenables qui a motivé notre choix de créer notre plus importante plateforme à ce jour. Celle-ci pourrait permettre d’engager de nombreux acteurs du BTP qui pourront être une vitrine de la faisabilité d’une démarche d’économie circulaire en coopération avec une équipe formée à la dépose /curage méthodique, à la collecte et évacuation vers la Plateforme Solid-R.

L’autre levier de la plateforme de La Courneuve est de réactualiser les connaissances et les techniques qui ont été la spécialité de la plaine de France. Nous souhaitons, outre notre activité de collecte par la déconstruction sélective et de revente de matériaux, créer un atelier de conception et de réalisation. Celui-ci serait exclusivement fourni par des matériaux provenant de la reconstruction sélective réalisée par nos soins. La transformation d’une matière « brute » serait alors une nouvelle source de revenus et de formation. Nous souhaitons dédier une section entière de cette plateforme à la recherche et au développement, pour cela nous avons plusieurs pistes en cours d’élaboration grâce à des partenaires français et européens. En s’appuyant sur le solide réseau d’associations et d’entreprises privées que nous avons constitué, nous voulons développer une micro-chaîne de production afin de produire des nouveaux matériaux de construction biosourcés.